one kd danse pièce chorégraphie pour une danseuse

Pièce chorégraphique pour une danseuse.

One

 

One est autre. Des milliers d'autres. One porte l'histoire, la grande et la petite, celle de l'humanité toute entière et celle de sa lignée. Un héritage culturel, historique social, mais aussi la conséquence des rencontres avec les autres qui jalonneront sa vie.
Toutes ces traces, ces couches mémorielles et sensitives forment ensemble ce One, personne unique singulière et multiple à la fois.
One est un être pluriel. Imbrication du personnel, du singulier dans le multiple, l'universel. Chaque individu cherche pourtant à poser des frontières, à s'imposer, à revendiquer son unicité, sa culture, sa différence tout en voulant appartenir à un tout, à un groupe.
Accepter l'héritage tout en préservant son unicité. Et si l'origine et l'avenir de l'humanité avait bien quelque chose à voir avec ces traces ineffables?

Equipe :

  • Chorégraphie: Kirsten Debrock
  • Interprète: Déborah Lary
  • Design sonore: Olivier Soliveret
  • Création lumière: Laetitia Orsini
  • Administration de production : Isabelle Cazien
  • Développement et diffusion : Maïa Jannel.

Durée: 45 minutes.

presse :

« Au début il y a un corps, un corps qui se déploie et qui devient géant. Cette métamorphose s'opère lentement, densément, c'est extraordinaire. Une force énorme se dégage de cette danse verticale. ... A ce premier mouvement vertical succède une seconde partie où la danse se joue ... horizontalement. ... Les yeux fermé, [Déborah Lary, l'interprète,] cherche le contact ou la proximité. Là aussi les métamorphoses se succèdent renforcées par un très beau travail sur la lumière. ONE est une chorégraphie remarquable de Kirsten Debrock servie par une danseuse étonnante de maîtrise. » (Olé)

« Toujours aussi déroutante, Kirsten Debrock est aussi exigeante avec son public qu'avec elle-même. ONE est un spectacle solo [dansé par] Déborah Lary qui s'était déjà faire remarquer dans TWO.
Les mouvements se font parfois sensuels, presque câlins, parfois plus violents voire sauvages. La maîtrise des gestes est impressionnante, les mouvements sont d'une fluidité qui laisse admiratif. Une oeuvre exigeante, donc. Mais très esthétique et qui ne laisse pas indifférent; comme toujours chez Kirsten Debrock. » Thierry Devienne, Midi-Libre.

Avec le concours de  :

Région Languedoc Roussillon - DRAC Languedoc Roussillon - Département de l’Hérault.
En coproduction avec la Cigalière de Sérignan et la Communauté des Communes des Monts d'Orb et avec le soutien de la Cité des Arts à Dar Bouazza (Maroc). Avec le soutien de Réseau en Scène

One Kd Danse1
One Kd Danse2
One Kd Danse3
One Kd Danse4
One Kd Danse5
One Kd Danse6
One Kd Danse7

UA-67557166-1